italiano deutsch english

Histoire

La société Kyotherm s’inscrit dans une expérience industrielle de plusieurs générations dans la valorisation de l’énergie thermique, notamment à partir d’énergie renouvelable comme le bois énergie. Cette histoire, faite d’esprit pionnier, d’innovations et de réussites, confère à Kyotherm et à son management des valeurs et l’énergie pour se développer durablement, avec le sens de notre impact sur les générations futures.

Quelques faits de cette histoire de plus de 175 années :

  • En 1838, Joseph Zani, aïeul au 5ème degré du fondateur de Kyotherm, quitte la vallée italienne de Santa Maria Maggiore pour surmonter l’horizon économique difficile de la région. Il s’installe à Dôle en France, avec pour profession déclarée d’installer ou de réparer des appareils de chauffage et cheminées.  La vallée italienne dont est issu Joseph Zani, bien que pauvre, est réputée pour son savoir-faire en matière de chauffage : Pietro Zana, apparenté aux Zani et issu du village voisin, invente en 1839 un calorifère à bois à air chaud circulant et devient le fournisseur officiel du Palais Impérial de Vienne et de la Maison Royale de Turin.
  • En 1845, un almanach du commerce signale la présence de Joseph Zani au 20 grande rue à Dôle, de profession poêlier (Poêlier : celui qui fabrique, vend ou installe des poêles et appareils de chauffage au bois).
  • En 1856, les affaires ont pris un bon essor, l’entreprise compte deux ouvriers et trois apprentis. Pour les besoins du dossier de naturalisation le Maire écrit dans un courrier au Préfet que “Le sieur Zani André, qui est associé au commerce de son Père, jouit ainsi que ses parents de l’estime publique”.
  • En 1870, Louis Alphonse Clère, professeur à l’école normale, épouse l’unique fille de la famille, Eléonore. Preuve de la bonne santé de l’entreprise, il abandonne vite sa situation pour s’associer à l’entreprise. Le 26 Août 1880, il est chargé de déposer tant en son nom qu’en celui de l’entreprise “un brevet d’invention pour un calorifère à feu continu et ventilation, dit calorifère bisontin ». L’innovation permet de développer l’activité dans les chaudières à bois. Ci-dessous une affiche de l’entreprise familiale Zani & Clère, “ingénieurs-constructeurs” :
.
  • Le fils de Joseph, qui reprendra les affaires, change de titre en fonction des progrès de l’entreprise: en 1870 il est dit poêlier, en 1878 il est négociant, en 1899 il est “constructeur”, puis en 1907 « industriel ». Ci-dessous un extrait de courrier de l’entreprise datant de 1899 : .

.
  • Michel Jacquemin, arrière-arrière-petit-fils de Joseph Zani, rejoint l’entreprise et fonde en 1978 la société “Thermique Franc-Comtoise” qui comptait 100 personnes et 7 filiales lorsqu’elle fut cédée.
  • En 2011, Arnaud Susplugas, arrière-arrière-arrière-petit-fils de Joseph Zani, crée la société Kyotherm pour développer le chauffage renouvelable et les économies d’énergie.