italiano deutsch english

Actualités

Article publié par GreenUnivers

Kyotherm, une start-up qui démarre très fort

Spécialisée dans le financement de sites de production de chaleur renouvelable, Kyotherm, née en début d’année, a réussi une très belle  première levée de fonds en juin dernier : 950.000 euros ! La société de capital risque Starquest Capital, à travers son fonds Greenquest 2, est devenue son principal actionnaire en obtenant environ 30% du capital avec un investissement de 300.000 euros. Ce qui valorise déjà la société francilienne à environ un million d’euros.

Arnaud Susplugas, fondateur et président de Kyotherm, a été rejoint par quarante autres investisseurs privés lors de ce tour de table. Une nouvelle  levée de fonds est d’ores et déjà prévue pour 2012 avec l’objectif de collecter de nouveau un million d’euros.

Un marché potentiellement énorme

Kyotherm a un business modèle original : Arnaud Susplugas, un X-Mines ancien chargé de mission d’investissement chez Dalkia, propose à des développeurs de projets (installateurs, constructeurs, industriels…) de prendre en charge tout le montage industriel et financier du projet. Il peut négocier les prêts bancaires, les contrats avec les fournisseurs, les assureurs, les collectivités, y compris le contrat de vente de la production de chaleur. Bref, gérer l’ensemble du projet pour proposer un “produit fini”.

La start-up vise les marchés de la biomasse et de la géothermie pour la production de chaleur, deux secteurs appelés à un fort développement d’ici à 2020. Ils vont profiter de la réglementation stricte imposée par les pouvoirs publics (RT 2012, notamment) pour réduire les émissions de CO2 du bâtiment, premier secteur consommateur d’énergie en France avec les transports.

Kyotherm vise 5 MW de puissance installée l’année prochaine. Actuellement, de nombreux projets, encore confidentiels, seraient en cours dont deux pour développer des centrales de géothermie et biomasse.

 

Voir tous les articles de la catégorie Actualités